Qu’en dirait … #Mangez-des-Pommes ?

C’est la saison des « Fêtes de la Pomme » en France : on est partis pour 6 mois de compotes. Les notables vont promettre aux comices agricoles et discourir en villes et villages les jours de marché. Et les serreurs de mains vont distiller des trucs un peu bizarres.

Il faut en profiter parce qu’on ne sait jamais si la saison suivante sera aussi favorable. Entre les fonctionnaires zélés de Paris, Bruxelles ou ailleurs où l’on préfère les contrôles techniques à la bonne conduite, les zélus zélés en période électorale favorables à tous les principes de précaution et les lobbies des vendeurs de « comestibles » importés ou de boissons industrielles plus ou moins sucrées, on va bientôt interdire la fête de la pomme, ou la pomme, ou la fête, ou tout en bloc genre comme si les gentils indignés qui manifestent au pied des banques, à la TV ou sur internet se transformaient en vrais révoltés à force d’être pris pour des pommes.

Il faut profiter du temps présent parce qu’on ne sait jamais si la prochaine campagne sera aussi favorable aux promesses de lendemains qui chantent. Même si les communicants politiques et les avocats sont bien entraînés avec toutes les bonnes affaires de leurs clients, ils commencent à tourner un peu en rond entre les présomptions d’innocence et l’humour corrézien. Les gentils zélecteurs contribuables, qui acceptent encore de payer et de se déplacer le Dimanche pour voter pour les régimes spéciaux de retraites de leurs fonctionnaires zélus, pourraient protester un peu plus que d’habitude à force d’être pris pour des pommes.

Il faut profiter de la douceur de vivre en France, sans trop d’angoisse du lendemain parce qu’elle en a vu d’autres et que ce n’est pas un buveur de thé de chez Moody’s qui fait le printemps en Octobre (en tout cas sous nos latitudes) mais avec un minimum de lucidité sur le monde réel et tant soit peu de désaccoutumance aux Prozacs, force est de reconnaître que les enfants de Voltaire n’ont pas trop bien cultivé leur jardin à force de préférer acheter aux supermarchés des pommes hors-saison importées (quant aux OGM et produits plus ou moins toxiques, on a préféré cacher ces malsains, béquilles et branches cassées qu’on ne voudrait voir).

Mais il faudrait quand même demander à « Mangez-des-Pommes » ce qu’il pense de tout ça. Parce que même s’il n’est plus coupable de quoi que ce soit, ni plus responsable de grand chose, la grève des inspecteurs du permis de conduire, voilà encore un truc qui ne va pas arranger la sécurité routière alors qu’il nous avait promis que ça irait mieux. Parce que même si c’est pareil pour le cancer dont il nous avait promis que ça irait mieux mais que les métastases de tous ordres en rigolent comme des bossus et que s’il est toc-toc et qu’il ne doit pas s’être rendu compte qu’enfin un journal gratuit apporte quelque chose d’autre que des supports de pub pour des trucs inutiles et de communication politique vers les abstentionnistes de la presse classique, ça pourrait lui en faire bouger une en secouant l’autre qu’un magazine appelé « Rose » sorte aujourd’hui un joli premier numéro, même si ça ne parle pas de basse politique. C’est quand même un des plus grands experts vivants en promesses de lune, #Mangez-des-Pommes.

Sur les autres trucs du monde tel qu’il est, genre l’échange d’un AAA otage contre on ne sait pas trop bien qui ou quoi mais on croise les doigts pour que les gars qui ont du sang sur les mains aient décidé de changer un peu de méthodes ; genre les mises en examens de policiers pour on ne sait pas trop bien quoi mais on croise les doigts pour qu’ils ne soient pas que les arbres (pommiers ?) qui cachent des forêts de pratiques illégales, de non-lieux suspects et autres blanchiments pas clairs ; genre les hauts fonctionnaires de la politique gauloise appuyés aux bras de leurs spin-doctors comme Dame Bettencourt à ceux de ses conseillers juridiques pour on ne sait trop quels projets mais on croise les doigts pour ne pas recevoir deux barils d’humour Corrézien à la place d’une blague de Neuilly … et sur pas mal d’autres trucs, on aimerait quand même bien avoir l’ombre d’un avis de la part de #Mangez-des-Pommes.

Mangez des Pommes (de saison, achetées dans des circuits commerciaux responsables et pas coupables et pas transportées de trop loin).

Renaud Favier – renaudfavier.com – musique ! – 18 octobre 2011

          

Ps : #Mangez-des-Pommes, c’est quand même le dernier à avoir osé faire contre tous les sondagistes campagne contre une pomme « … molle » ; c’est un politicien professionnel, diplômé comme il faut, au sens de l’humour corrézien développé même si devenu un peu « différent » ; c’est l’inventeur des pièces jaunes bien avant que Moody’s nous dise (mou dise ?) qu’on est ruinés et c’est un des premiers à avoir publiquement annoncé la présence de #Hollande au second tour 2012. Alors même s’il est un peu rangé des alambics, ce serait peut-être sage de la part des candidats à quelque chose l’an prochain d’aller consulter l’oracle #Mangez-des-Pommes pour savoir quelles graines il recommande de planter pour éviter les pépins.

C’est fini pour aujourd’hui, parce qu’il faut profiter du beau temps.

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Qu’en dirait … #Mangez-des-Pommes ?

  1. Ping : Qu’en diraient … les Dupond et Dupont ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s